NÔGÔBOUGOU
Un film de Julien Fiorentino et Stanislas Duhau, avec l’atelier Africa Dynamo à Bamako
Fiction / 7′ / 2012


  • Synopsis
    Bamako, 2111. Comme chaque jour, Niamangolo jette ses ordures devant chez lui. A ce rythme-là, c’est tout le quartier qui se transforme en décharge. A Bamako, on dit Nôgôbougou, quartier poubelle.
  • Intention
    Nôgôbougou a été réalisé dans le cadre d’un atelier de réalisation audiovisuelle mené par l’association L’Échangeur en partenariat avec l’association malienne Collectif Yeta. A cette occasion, un des participants à l’atelier, Hindda de son nom de scène, a écrit et enregistré une chanson intitulée Réchauffement global sur le thème de l’environnement. L’idée était de mettre en scène un thème choisi par les participants – en l’occurrence les déchets dans la ville – dans un film sans parole où la chanson donnerait à entendre les causes et conséquences des problèmes écologiques que nous vivons. Ainsi est né Nôgôbougou. La chanson Réchauffement global est tirée d’un album autoproduit par le Collectif Yeta intitulé Ultimatum.


    SÉLECTIONS FESTIVALS

    2ème SremFilmFestival, sélection environnementale, Mitrovica, Serbie 2014
    16ème Festival CinemAmbiente, sélection Panorama, Turin, Italie 2013

ÉLÉMENTS TECHNIQUES

Genre : court métrage de fiction
Format de tournage : AVCHD – Format de projection : HD 16/9 Couleur / Sans parole
Supports de projection : DVD / HD / Blu-Ray
Réalisation : Julien Fiorentino, Stanislas Duhau et l’atelier Africa Dynamo
Image / Son : Julien Fiorentino / Montage : Julien Fiorentino et Stanislas Duhau avec l’atelier Africa Dynamo
Etalonnage : Stanislas Duhau – Montage son : Julien Fiorentino – Musique : Hindda (Collectif Yeta)

Un court-métrage produit par l’association L’Échangeur, en partenariat avec Collectif Yeta (Bamako)
avec le soutien du Conseil Régional d’Île-de-France, de la Mairie de Paris, du Ministère de la Jeunesse et des Sports et de la Fondation Terra Symbiosis.

Publicités